Toutes les voitures sont-elles convertibles à l’éthanol ?

Avec la flambée des prix des carburants fossiles, l’intérêt pour le bioéthanol, aussi connu sous le nom de E85, n’a jamais été aussi grand. Arrivé sur le marché français en 2007, ce carburant alternatif offre de nombreux avantages, dont un faible impact environnemental et un prix à la pompe deux fois moins cher que les carburants classiques. Pour profiter de ces avantages, il faut néanmoins que la voiture soit compatible. Est-il possible de convertir toutes les voitures à l’éthanol ? Détails.

Faites des économies dès maintenant

Contactez dès maintenant l'installateur habilité le plus proche pour convertir votre véhicule au superéthanol E85 et économisez plus de 30€ sur chaque plein !

Quels types de voitures peuvent rouler à l’éthanol ou E85 ?

Contrairement aux carburants classiques, qui sont compatibles avec presque tous les modèles de voitures, l’E85 est encore réservé à des modèles spécifiques de voitures. Ces derniers peuvent être classés en deux catégories :

Les voitures compatibles à l’éthanol d’origine

Ce sont les modèles de voitures compatibles d’office avec le superéthanol. Ils ont été conçus pour rouler indifféremment à l’E85 et au Sans Plomb sans risque d’abîmer le moteur. On les appelle également véhicules VMC, voitures polycarburants ou Flex Fuel. Ces voitures ont la particularité d’avoir une motorisation avec un système d’injection multipoint pouvant fonctionner indifféremment avec plusieurs types de carburant, dont l’essence, l’E10 et l’E85. 

Malheureusement, peu de constructeurs proposent ces modèles de voitures compatibles d’office avec le bioéthanol. En tête de liste, il y a Ford avec sa gamme de véhicules VMC (Fiesta, Focus, Puma, Kuga, Transit). 

Après Ford, il y a aussi les marques Jaguar et Land Rover avec leurs SUV Range Rover Evoque, Jaguar E-Pace et Land Rover Discovery. Viennent ensuite toutes les autres marques dont l'offre est encore limitée, comme Dacia E85 Sandero, Logan et Duster, Citroën C4, Opel Insignia, Peugeot 308, Renault Clio III, Modus, Megane, Scenic, Jeep Grand Cherokee, Volkswagen Golf, Sportsvan et Volvo C30, S40, V50, V70 et S80.

Pour tous ces véhicules, aucune modification du moteur n’est nécessaire pour rouler à l’éthanol. 

Les voitures qui peuvent être converties au bioéthanol

Il est aussi possible de rouler au superéthanol sans moteur Flex Fuel. Il suffit de convertir la voiture en reprogrammant le moteur ou en installant un boîtier éthanol. Ce dernier est un boîtier électronique que l’on installe sous le capot pour détecter le type de carburant versé et adapter la quantité injectée pour conserver les performances du moteur. Toutefois, une telle modification n’est possible que sur certains types de voitures seulement. 

Jusqu’ici, seuls les véhicules roulant à l’essence et équipés d’une injection électronique multipoints indirecte ou directe sont éligibles à l’installation d’un boîtier de conversion à l’éthanol. Les voitures équipées d’un carburateur ou d’un autre système d’injection ne sont pas compatibles. Plus largement, un véhicule convertible à l’éthanol est un modèle commercialisé en Europe depuis l’année 2000 et classé Euro 3 et plus. Ces types de voitures ont été élaborés pour être compatibles avec le SP95-E10.

Étant une modification importante, l’installation d’un kit de conversion à l’éthanol doit être effectuée par un garagiste habilité. Il est aussi primordial de choisir son boîtier éthanol parmi les boîtiers homologués par le gouvernement. 

Par ailleurs, l’installation d’un boîtier éthanol nécessite la demande d’une nouvelle carte grise.

Comment être sûr qu’une voiture est compatible avec le bioéthanol ?

Avant l’installation d’un kit de conversion, il est nécessaire de vérifier la compatibilité de sa voiture à l’éthanol. Pour ce faire, il faut se rendre chez un garagiste spécialisé. La conversion d’une voiture au bioéthanol se déroule en trois étapes ou visites. La première visite consiste à vérifier la compatibilité de la voiture. Durant cette étape, les techniciens vont analyser l’état global du véhicule et du moteur. Ils vont passer au crible les différentes pièces mécaniques qui vont être en contact avec le boîtier et le biocarburant. C’est à partir de cela qu’ils vont statuer si la voiture est compatible ou non. 

Est-il possible de rouler à l’éthanol sans kit ?

Depuis l’année 2000, toutes les voitures commercialisées en Europe ont été conçues pour résister à la présence d’une certaine proportion d‘éthanol (10%) dans le carburant. Bien que ce soit le cas, ces véhicules n’ont pas été développés pour supporter une quantité plus importante d’éthanol comme c’est le cas du superéthanol et du SP95-E10. L’utilisation de ces carburants riches en éthanol peut entraîner des dommages significatifs sur le moteur si ce dernier n’a pas été adapté. 

Ainsi, contrairement à ce que pensent certains automobilistes, rouler à l’éthanol sans kit présente des risques pour le moteur. La pratique qui consiste à augmenter progressivement la proportion d’éthanol dans le moteur est totalement inefficace.

Quels sont les véhicules qui ne sont pas compatibles avec l’E85 ?

Il existe des voitures qui ne sont pas compatibles avec l’E85. Cela signifie qu’il n’est pas du tout possible de les convertir à l’éthanol. C’est le cas des voitures datant d’avant 2000, celles qui roulent au diesel.

Faites des économies dès maintenant

Contactez dès maintenant l'installateur agréé le plus proche pour convertir votre véhicule au superéthanol E85 et économisez plus de 30€ sur chaque plein !

Nos dernières actualités

Retrouvez ici tous nos passages presse et nos actualités !

Retour en haut