Superéthanol E85, les ventes de boîtier explosent

15 mars 2023

En 2022, dans un contexte d’inflation généralisée, les automobilistes français se sont rués sur les boîtiers de conversion au Superéthanol-E85, qui promettent de rouler moins cher et plus vert. Le leader des boîtiers en France a ainsi enregistré une augmentation de +234% des installations de boîtiers E85 ! Plus que jamais le Superéthanol E85 fait office de carburant de crise. Mais est-il toujours compétitif ?

L’E85, toujours rentable ?

En 2022, lourdement impactés par la flambée des prix des carburants classiques, les automobilistes se sont massivement tournés vers l’E85 divisant ainsi par deux leur budget carburant. Historiquement, l’E85 ou Superéthanol est le carburant le moins cher du marché. Mais ces derniers mois, le prix de ce carburant, normalement assez stable, s'est mis à augmenter sérieusement.

Depuis le début 2023, le Superéthanol-E85 a augmenté en moyenne de 0,30€. Dans le même temps, les autres carburants augmentaient en moyenne de 0,15€. A 1,1083€/l en moyenne contre 1,8748€/l en moyenne pour le SP95-E10, l’E85 reste 0,7665€ moins cher. Cela représente pour un automobiliste type, près de 35e d’économie par plein. En intégrant une surconsommation maximum de 25%, l’E85 permet d’économiser 445€ de carburant par an par rapport au SP95-E10 pour 13 000 kms parcourus et 685€ pour 20 000 kms parcourus.

Un succès qui ne se dément pas

C’est sans doute la raison pour laquelle l’E85 a vu sa consommation augmenter de 82,6%. Désormais distribué dans 3 300 stations-service en France, L’E85 est maintenant disponible dans une station sur trois.

Chez Biomotors, leader du marché Français, on a également le sourire. Apres les 15000 boitiers installés en 2021, l'année 2022 a été encore plus fast avec 25000 installations. Et pour 2023 « nous espérons maintenir les ventes. Même si le prix du superethanol a augmenté, l'écart avec le SP95 est tellement important que l'opération reste très rentable. En 20000 km, le boitier est amorti » explique Denis Stanislas.

Plus que jamais, l’E85 s’affirme comme le carburant malin en France.

Retour en haut