Le Superéthanol E85 autorisé en compétition automobile

25 août 2023

Sous l’impulsion de Biomotors et de ses partenaires, l’utilisation de carburant à haute teneur en éthanol est désormais autorisée en compétition automobile.

Une implication qui a fini par payer

On ne vous dira pas, ici, que Max Verstappen roulera demain avec son réservoir gavé d’E85 et qu'il empochera ainsi un nouveau titre de champion du monde de F1. Il n’empêche, en attendant, peut-être, que l'E85 ne fasse son apparition dans les réservoirs de motos sur nos routes, la Fédération Internationale Automobile (FIA) vient d’annoncer autoriser depuis le 22 juin dernier l’utilisation de l’E85 dans les compétitions automobiles.

Une victoire pour Biomotors notamment, entreprise spécialisée dans la mise au point et la commercialisation de kits de conversion homologués des véhicules essence au Superéthanol-E85, et qui s’était beaucoup mobilisée et impliquée concrètement ces dernières années en faveur de l’utilisation du superéthanol E85 au sein de différentes compétitions automobiles : "Nous remercions tous les partenaires, organisateurs et pilotes automobiles, qui, précurseurs et impliqués, ont soutenu notre démarche en engageant des véhicules équipés du BIOFlex connect dans des compétitions automobiles ces dernières années. Grâce à eux, l’E85 obtient la reconnaissance méritée tant attendue dans ce secteur très exigeant et référent", a ainsi commenté à ce propos Alexis Landrieu, le fondateur de Biomotors.

Retour en haut