Bio éthanol : votre voiture peut-elle rouler à l’E85 ?

23 février 2021

6034601d61027304568b4986

Un simple boîtier à brancher, mais pas n’importe comment.
© Photo NR

Deux fabricants commercialisent des boîtiers d’adaptation des moteurs essence : eFlexfuel et Bio motors. C’est auprès de cette enseigne française (Montpellier) que s’est formé Julien Rambault et qu’il a obtenu les agréments nécessaires. « Ce n’est pas si facile à installer », précise-t-il. « On joue quand même sur le fonctionnement et la vie du moteur. On n’a pas le droit à l’erreur. » Car le boîtier installé sur les voitures régit le fonctionnement du moteur en fonction de multiples paramètres, dont la composition du carburant.
« On peut mélanger l’E85 et l’essence à la pompe dans n’importe quelle proportion. » Inutile donc de ne se servir que dans les pompes E85 encore rares. Le sans-plomb 95 et 98 peuvent être mélangés dans le réservoir. « C’est un capteur qui commande le moteur en fonction de l’indice d’octane du carburant. »

« S’assurer que la voiture est homologable »

Toutes les voitures essence ne peuvent pas être équipées. « 70 % du parc de moteurs essence est homologué. L’obstacle n’est pas technique mais administratif, puisque chaque type de moteur équipé doit être homologué auprès de l’UTAC (NDLR, Union technique de l’automobile, du motocycle et du cycle). Les fabricants de boîtiers font donc la démarche en fonction du potentiel commercial. » Ainsi, les voitures équipées de filtre à particules sont encore exclues. « Mais leur homologation devrait intervenir dans l’année. »
Équiper une voiture non homologable reviendrait à la priver de son droit de circuler. « Elle ne passerait plus le contrôle technique. C’est pourquoi la première chose qu’on fait est de s’assurer que la voiture d’un client est homologable. »
Sans aller jusqu’au contrôle technique, cette technologie n’est pas forcément du goût des constructeurs qui, en cas de problème, ont tôt fait d’accuser le boîtier d’en être la cause. « Quand on achète le kit, on achète en fait le boîtier, la main-d’œuvre, l’homologation et la garantie. Le fabricant du boîtier se substitue au constructeur si le boîtier est en cause. Mais depuis deux ans, j’ai posé 70 boîtiers et je n’ai jamais eu le moindre problème. »

Retour haut de page