L’ARGUS : Système de conversion : l’arrêté est paru

Image non disponible

Boîtiers E85 : c’est mission séduction

Par Justine Pérou  – Publié le 26/11/2020 Le superéthanol se présente comme le carburant du pouvoir d’achat. Il a fallu attendre dix ans après son introduction en France pour qu’un arrêté encadre l’installation des boîtiers de conversion. Aujourd’hui, le principal objectif des fabricants et installateurs est de redorer l’image de l’E85. La revanche du superéthanol : un nom…

26/11/2020
Image non disponible
Image non disponible

BIOÉTHANOL : BIOMOTORS SORT UN NOUVEAU BOITIER CONNECTÉ

Publié le 22 octobre 2020, par LORIS GALOFARO La société héraultaises Biomotors continue de se développer. Elle vient de sortir un nouveau boîtier connecté pour convertir les moteurs de voitures au bioéthanol. Dans l’Hérault, l’aventure continue pour Biomotors qui propose depuis 2017 un boîtier qui permet de convertir les moteurs au bioéthanol. Un carburant beaucoup moins cher, moins…

22/10/2020
Image non disponible
Image non disponible

Conversion E85 : Bardahl pousse les kits Biomotors

Publié le 20 octobre 2020, par Caroline Ridet Le spécialiste des additifs et de la dépollution moteur devient distributeur des boîtiers de conversion bioéthanol, BIOFlex Connect. Spécialiste des additifs et proposant depuis longtemps un station de dépollution moteur (Bardahl déploie son concept « Eco-nettoyage Moteur »), Bardahl ajoute la conversion au bioéthanol à son portefeuille d’offres. L’industriel…

20/10/2020
Image non disponible
Image non disponible

Bardahl se rapproche de Biomotors

Publié le 20 octobre 2020 par Fabio CROCCO. Bardahl et Biomotors viennent de signer un accord avec l’objectif de développer un réseau d’installateurs de boitiers de conversion moteur au superéthanol. Le spécialiste de la lubrification et de la dépollution moteur, Bardahl, annonce un partenariat avec Biomotors, fabricant homologué de système de conversion à l’essence E85. Dans le cadre de ce…

20/10/2020
Image non disponible
Image non disponible

BARDAHL devient partenaire et distributeur officiel de BIOMOTORS

Publié le 19 octobre 2020, par AM-TODAY Conscient de la nécessité de préserver l’homme et l’environnement, Bardahl a mis à profit ses 80 années d’expérience pour développer et promouvoir son concept de dépollution moteur. Plus de 2 millions de véhicules Diesel ont déjà été décrassés. Afin de proposer une offre complémentaire pour le parc essence,…

19/10/2020
Image non disponible
Image non disponible

BIOFleX Connect®, le boîtier E85 connecté de Biomotors

Publié le 14 octobre 2020 par Julie VERNIER Le fabricant Biomotors lance BIOFlex Connect, un nouveau système connecté de conversion au superéthanol E85. Un capteur de carburant FlexFuel est ainsi connecté via Bluetooth à l’application Biomotors. Ce dispositif permet d’analyser la teneur en éthanol présent dans le réservoir du véhicule en temps réel. L’application permet…

14/10/2020
Image non disponible
previous arrow
previous arrow
next arrow
next arrow
Slider

Les modalités d’installation des kits destinés à passer un véhicule à essence à l’éthanol ont été publiées au Journal Officiel. La filière attendait cela avec impatience, même si les ventes ne devraient pas exploser pour autant.

 

Le cadre réglementaire est désormais fixé pour l’homologation des boîtiers permettant aux véhicules essence de rouler avec du superéthanol-E85, une avancée qui devrait permettre de « démocratiser » ce carburant censément moins polluant, ont espéré les producteurs de bioéthanol.

Le texte, publié au Journal officiel le 15 décembre, fixe les conditions que devront remplir ces boîtiers pour être homologués et donc installés dans les véhicules.

Ils permettent à une voiture essence de rouler indifféremment, et avec un seul réservoir de carburant, au sans-plomb 95 (SP95), au sans-plomb 98 (SP98), au sans-plomb 95 contenant jusqu’à 10 % d’éthanol (SP95-E10) et bien sûr à l’E85.

Au total, près de 10 millions de véhicules pourraient techniquement être équipés de ces boîtiers qui coûtent plusieurs centaines d’euros en fonction des véhicules.

Contenant de 65 à 85 % de bioéthanol, le E85 est présenté comme moins polluant que les essences traditionnelles. Grâce à une fiscalité avantageuse, il est aussi moins cher, avec un prix au litre d’environ 0,67 euro début décembre.

Au total, il permettrait d’économiser « 500 euros par an pour 13.000 kilomètres parcourus par rapport au SP95-E10 », selon la collective du bioéthanol, qui regroupe les producteurs français de bioéthanol.

Le bioéthanol est essentiellement produit à partir de betterave ou de céréales.

La publication de cet arrêté, attendu depuis plusieurs années, « permet la reconnaissance » des fabricants de boîtiers, s’est félicité Alexis Landrieu gérant de l’un d’entre eux, Biomotors, cité dans le communiqué.

« La technique est parfaitement au point et remplit ses objectifs sans abîmer la voiture, ni nuire au rendement du moteur », note de son côté Pierre Chasseray, délégué général de l’association 40 millions d’automobilistes.

Actuellement, l’E85 est distribué dans 950 des quelque 11.000 stations-service françaises mais il ne représente encore qu’une part infime des carburants vendus dans l’hexagone, toujours largement dominé par le gazole.

Article de pro.largus.fr
LinkedIn
WhatsApp