Superéthanol E85 : un carburant moins polluant

Ce carburant émet 50 % de CO2 de moins, et 90 % de particules fines de moins, que son concurrent l’essence SP95.

 L’E85 émet 50 % de CO2 de moins que son concurrent l’essence SP95.
L’E85 émet 50 % de CO2 de moins que son concurrent l’essence SP95.  LP/Arnaud Journois

Par Erwan BenezetLe 19 août 2019 à 19h19, modifié le 20 août 2019 à 12h19

Pourquoi l’E85 est-il moins cher que les autres carburants? Parce qu’il est moins taxé. Et pourquoi est-il moins taxé? Parce qu’il est plus écolo. Quand le niveau de taxation de l’E10 se monte à 66 centimes le litre, celui de l’E85 ne l’est qu’à 12 centimes. De quoi faire une sacrée différence à la pompe.

Mais également dans l’atmosphère. Sur l’ensemble de son cycle de vie (production et utilisation dans les moteurs), l’E85 émet 50 % de CO2 de moins, et 90 % de particules fines de moins, que son concurrent l’essence SP95.

À ceux qui l’accusent de phagocyter des terres qui pourraient être utilisées pour la production alimentaire (betterave, blé et maïs), le SNPAA (Syndicat national des producteurs d’alcool agricole) répond par les chiffres.

Tout est produit en France

« 100 % de la production de bioéthanol se fait en France, explique son responsable carburant, Nicolas Kurtsoglou. Mais elle ne mobilise que 0,6 % de la surface agricole utile. Ce qui permet pourtant de produire quelque 12 millions d’hectolitres (hl) par an. »

Largement suffisant pour une consommation nationale qui ne dépasse pas actuellement les 10 millions de hl. Les deux millions restants sont donc destinés à l’export. « Même si l’E85 continue de progresser, conclue l’expert du syndicat, nous conservons des marges de manœuvre suffisantes. »

Erwan Bénezet
Le Parisien: http://www.leparisien.fr/economie/superethanol-e85-un-carburant-moins-polluant-19-08-2019-8135970.php

LinkedIn
WhatsApp