Quel avenir pour les énergies ?

Pour atteindre l’objectif zéro carbone d’ici 2050, les politiques gouvernementales tendent vers la promotion des alternatives énergétiques aux énergies dites fossiles, comme l’hydraulique, le solaire ou le superéthanol. On peut dire que ces premières n’ont plus vraiment la cote aujourd’hui. Elles sont en train d’être supplantées par des énergies nouvelles qui sont renouvelables et moins polluantes. Une question se pose alors : quel avenir pour les énergies ? Réponses.

Faites des économies dès maintenant

Contactez dès maintenant l'installateur habilité le plus proche pour convertir votre véhicule au superéthanol E85 et économisez plus de 30€ sur chaque plein !

Qu’en est-il des énergies du passé ou fossiles ?

Les énergies fossiles, aussi appelées énergies du passé, désignent les ressources énergétiques produites par la combustion du charbon, du pétrole ou du gaz naturel. 

Ces énergies représentent encore aujourd’hui plus de trois-quarts de la consommation énergétique dans le monde dans les secteurs du transport, de l’habitat et de l’industrie. 

Dans le domaine de l’électricité, les énergies fossiles représentent encore plus des deux tiers de la production mondiale, et ce malgré l’émergence des énergies nouvelles. 

Bien que les énergies fossiles occupent encore une place importante dans le secteur énergétique à l’heure actuelle, force est de constater que leur part va en diminuant. Cela s’explique par le fait que ces ressources s’épuisent peu à peu. Qu’il s’agisse du charbon, du pétrole ou du gaz, ces énergies ont des réserves limitées et non renouvelables. Ainsi, même si elles sont encore disponibles aujourd’hui, celles-ci vont tarir d’ici quelques années. Nous sommes des spectateurs du début d’épuisement de ces énergies actuellement. D’après les projections, les réserves de pétrole vont être épuisées d’ici 50 ans environ, le charbon d’ici 160 ans et le gaz naturel d’ici 60 ans.

Les énergies du futur et leur place dans l’avenir

Par opposition aux énergies du passé, il y a aussi ce qu’on appelle les énergies du futur. Cette appellation vient du fait qu’elles représentent très probablement l’avenir de la consommation énergétique en raison de leur renouvelabilité. C’est pour cette raison qu’on les appelle également énergies renouvelables.

Dans cette catégorie, on retrouve l’hydraulique, la géothermie, la biomasse, le solaire et l’éolien. Ces énergies se développent partout dans le monde aujourd’hui, poussées par la nécessité de réduire les émissions de gaz à effet de serre et de lutter contre le réchauffement climatique.

Selon les experts, on distingue notamment deux types d’énergies du futur :

L’électrification

L’Agence Internationale des Energies Renouvelables vient de publier son dernier rapport sur la place qu’occuperaient les énergies renouvelables d’ici 2050. D’après ce rapport, l’électrification obtenue par des énergies propres serait le meilleur moyen de réduire les émissions de gaz à effet de serre. Sa part dans dans le secteur énergétique pourrait atteindre 50% en 2050 contre 20% à l’heure actuelle d’après les estimations. La combinaison de cette part croissante de l’électrification et du développement des énergies renouvelables pourrait contribuer à la baisse des émissions de CO2 de 60% d’ici 2050.

L’avenir des énergies renouvelables

On dit qu’une énergie est renouvelable quand elle est produite par une source renouvelée en permanence par la nature. On distingue sept principaux types d’énergies renouvelables : 

  • L’énergie hydraulique : elle est produite grâce aux barrages électriques. Les pays leaders dans ce domaine sont la Chine, le Canada, les Etats-Unis et le Brésil.
  • L’énergie solaire : elle prend deux formes : le solaire photovoltaïque et le solaire thermique. Le premier consiste à transformer le rayonnement solaire en électricité. Le second est obtenu par la captation de la chaleur du soleil et sa transformation en énergie mécanique et électrique.
  • L’énergie éolienne ou l’énergie produite à partir du vent : d’après les experts, c’est l’avenir des énergies renouvelables. On distingue l’éolien offshore et l’éolien onshore.
  • Les énergies marines : elles sont obtenues par la force des vagues, des courants ou des marées. Elles sont encore au début de leur phase de développement.
  • La biomasse : elle désigne les énergies produites à partir des matières organiques d’origine végétale, animale, fongique ou bactérienne. Le bioéthanol appartient à cette catégorie.
  • La géothermie : elle désigne les énergies obtenues par la chaleur des aquifères du sous-sol.

Aujourd’hui, la part des énergies renouvelables dans le mix énergétique est de 70%-80%. L’éolien est celui qui a le plus grand potentiel. Il est suivi par les énergies marines.

Les carburants du futur : les biocarburants

On ne peut pas parler des énergies du futur sans parler des biocarburants. Ces carburants bio constituent effectivement des alternatives viables aux carburants fossiles. 

Le bioéthanol

Le bioéthanol est un biocarburant obtenu par la fermentation du sucre contenu dans certaines plantes telles que la betterave à sucre et la canne à sucre ou encore de l’amidon dans certaines céréales dont le blé et le maïs. Le bioéthanol est destiné à une utilisation sur les véhicules essence. Notons qu’il est déjà présent dans l’essence classique à une certaine proportion. Par exemple, dans le SP95 et le SP98, l’éthanol constitue 5% de la composition du carburant. Dans le SP95-E10, il représente 10% de la composition. Dans l’E85, l’éthanol est présent à un taux de 65% à 85%.

En Europe, l’éthanol est utilisé soit sous forme d’alcool (bioéthanol, superéthanol ou E85), soit sous forme d’éthyl tertio butyl éther (ETBE) que l’on ajoute dans l’essence.

En raison de son faible impact carbone, le bioéthanol s’aligne dorénavant au même rang que les voitures hybrides ou électriques. 

Ce biocarburant connaît aujourd’hui un succès remarquable auprès des automobilistes défenseurs de l’environnement. Notons toutefois que ce n’est pas son seul atout. Le bioéthanol coûte aussi moins cher que les carburants classiques.

Les micro-algues

Un autre type de biocarburant qui a aussi le vent en poupe en ce moment est le biocarburant produit à partir de micro-algues. D’après de nombreux scientifiques, les algues constituent le futur de l’humanité. Elles ne constituent pas seulement une source alimentaire et pharmaceutique innovante et abondante. Elles pourraient aussi remplacer les carburants fossiles grâce à la transformation des triglycérides qu’elles contiennent en biocarburant. Bien que ce type de carburant vert soit encore au stade de l’expérimentation en laboratoire, il semble être une idée séduisante et pourrait avoir un avenir prometteur dans le secteur énergétique.

L’hydrogène

Inventé il y a plus de 40 ans, l’hydrogène en tant que carburant propre est encore peu utilisé aujourd’hui en raison de sa production qui consomme beaucoup d’énergie. Etant donné que l’hydrogène pur n’existe pas à l’état naturel, il faut le produire à partir d’énergies fossiles. La situation pourrait néanmoins changer, car des chercheurs ont réussi à produire de l’hydrogène à partir d’énergies renouvelables et de l’électrolyse. 

L’hydrogène peut être utilisé sur une voiture à moteur hydrogène. D’après l’Agence nationale de l’énergie, le nombre de ces voitures pourrait atteindre 11 000 en 2018. L’hydrogène en tant que carburant peut aussi être utilisé via une pile à combustible. Cette dernière produit de l’électricité qui va alimenter un moteur électrique.

L’électrique

L’électrique reste encore le leader des biocarburants à l’heure actuelle. Son utilisation tend à augmenter grâce aux différents dispositifs incitatifs mis en place par le gouvernement pour encourager la mobilité électrique. Parmi celles-ci, il y a les aides à l’achat, la baisse des frais d’immatriculation, l’exemption du paiement de la taxe de circulation et l’absence de restrictions de circulation.

Faites des économies dès maintenant

Contactez dès maintenant l'installateur agréé le plus proche pour convertir votre véhicule au superéthanol E85 et économisez plus de 30€ sur chaque plein !

Nos dernières actualités

Retrouvez ici tous nos passages presse et nos actualités !

Retour en haut