TESTS UTAC

Pollution echappement

Nos tests pour l'homologation

Biomotors est le premier fabriquant de systèmes de conversion homologués  à avoir démontré la technicité de ses équipements en respectant les règles strictes imposées par l’arrêté ministériel du 15 décembre 2017.

Conformément à l’annexe 3 article 6 de l’arrêté, nous présentons depuis Janvier 2018 des véhicules d’essais représentatifs du parc automobiles auprès de l’UTAC CERAM (centre d'essais et de recherches automobiles de mortefontaine).

Les véhicules sélectionnés forment des catégories d’homologation en fonction de leurs critères de puissances fiscales, de normes pollutions (normes Euro), et de type d’injection (directe ou indirecte). Chaque véhicule représente dès lors une partie du parc automobile, permettant d’acquérir un numéro d’agrément décerné ensuite par le CNRV aux fabricants de boitiers E85, pour permettre d’homologuer tous les véhicules de la même famille (mêmes critères techniques).

Bien sûr, il est impossible de passer tous nos véhicules d’essais simultanément auprès de l’UTAC, et nous sommes ensuite tributaires des délais administratifs de traitement des dossiers auprès du CNRV (centre national de réception des véhicules) qui remet le certificat d’agrément.

Tableau récapitulatif de l’avancement en temps réel :

test UTAC

 

Avec l’obtention des deux seuls agréments officiels à ce jour, Biomotors prouve son engagement à  tout mettre en œuvre afin d’être homologué pour toutes les catégories au plus tôt, cependant nous ne pouvons nous engager sur les délais administratifs de traitement des dossiers.

Par exemple la technologie unique de conversion E85 que nous proposons pour les véhicules à injection directe, a aussi passée avec succès les essais UTAC sur les normes de rejets Euro 5-6 les plus difficiles. Le dossier pour injection directe, Euro 5-6, moins de 7 cv, est donc en cours de traitement, et nous attendons avec autant d’impatience que vous notre numéro d’agrément de la part du CNRV.

EN SAVOIR PLUS

 

Attention aux fausses annonces de certains fabricants de boitiers E85, la technologie des systèmes est primordiale pour passer les tests auprès de l’UTAC, et à ce jour seuls nos systèmes ont été capables de prouver leurs bénéfices.

En effet, les valeurs limites de rejet à respecter durant les essais  après installation du dispositif de conversion sur le véhicule de test sont spécifiées dans la directive ou le règlement en application duquel le véhicule testé a été homologué de série par le constructeur. Les valeurs limites doivent être respectées aussi bien lorsque le véhicule équipé du système de conversion fonctionne avec de l’essence que lorsqu’il fonctionne avec du carburant superethanol E85.

Le véhicules doit se soumettre aux bancs de tests de l’UTAC, en respectant les normes Euro de pollutions, durant le cycle d’homologation NEDC, sans dégrader les rejets aussi bien avec l’utilisation du système en mode Essence qu’en mode E85.